Le travail du bois de A à Z : découvrez le glossaire du bois

Glossaire du travail du bois de A à Z

L’art du travail du bois est ancien et complexe, faisant appel à une terminologie spécifique. Que vous soyez un amateur ou un professionnel, ce glossaire vous aidera à mieux comprendre les termes techniques relatifs à cette discipline.

  • Abrasion : Usure d’une surface par frottement. Dans le travail du bois, cela se réfère souvent au ponçage ou au rabotage.

  • Assemblage : Technique de jointure de deux pièces de bois. Les assemblages peuvent être fixes ou démontables, simples ou complexes.

  • Bâti : Structure de support ou chassis en bois qui sert de base pour des éléments tels que les portes ou les meubles.

  • Bois débité : Bois scié en planches ou en poutres selon des dimensions commerciales prédéterminées.

  • Calepinage : Art de disposer des pièces de bois de façon à optimiser l’esthétique et minimiser les pertes de matériau.

  • Cannelure : Rainure linéaire creusée dans un élément en bois, souvent à des fins décoratives.

  • Contreplaqué : Panneau constitué de plusieurs couches de bois fin, collées avec les grains alternés pour une meilleure stabilité.

  • Corroyage : Action de dresser, de dégauchir, de raboter, et de calibrer le bois brut pour obtenir des pièces aux dimensions et surfaces exactes.

  • Dégauchisseuse : Machine-outil destinée à aplanir des pièces de bois, leur donnant une surface parfaitement plate.

  • Écorçage : Action d’enlever l’écorce d’un tronc ou d’une branche d’arbre, souvent avant le processus de sciage.

  • Essence de bois : Type de bois caractérisé par sa provenance botanique; chaque essence a des propriétés physiques et esthétiques distinctes.

  • Faux-bois : Technique de peinture ornementale visant à imiter l’aspect du bois.

  • Gouge : Outil de coupe avec une lame incurvée utilisé en ébénisterie ou en sculpture sur bois.

  • Hêtre : Essence de bois couramment utilisé dans la fabrication de meubles, connu pour sa dureté et son grain serré.

  • Incrustation : Technique décorative consistant à insérer des pièces de matériaux contrastants dans une surface de bois pour former des motifs.

  • Joint : Zone de contact entre deux pièces de bois assemblées.

  • Lamellé-collé : Technique consistant à coller ensemble plusieurs couches de bois pour former des structures résistantes et stables, telles que des poutres ou des panneaux.

  • Menuiserie : Art de travailler le bois pour créer des ouvrages tels que les portes, les fenêtres, et les escaliers.

  • Nœud : Partie du bois où se formait une branche, souvent visible comme une figure circulaire sur les coupes transversales du bois.

  • Onglet : Type de coupe en angle, souvent à 45 degrés, utilisé pour former les coins d’un cadre ou d’une moulure.

  • Panneau : Élément plat constitué de bois massif ou dérivés du bois, employé dans la construction de meubles ou comme revêtement mural.

  • Quartier : Type de sciage du bois où les planches sont coupées radialement par rapport au cœur du tronc, donnant un bois plus stable et un grain plus linéaire.

  • Rabotage : Processus d’enlèvement de matière sur une pièce de bois pour atteindre une épaisseur ou une surface désirée.

  • Sapin : Essence de bois tendre couramment utilisé dans la construction pour les charpentes et comme bois de coffrage.

  • Tasseau : Petite pièce de bois souvent utilisée pour renforcer ou espacer des éléments dans une construction.

  • Teck : Bois exotique très résistant aux intempéries, prisé pour la construction des terrasses et des meubles d’extérieur.

  • Usinage : Ensemble des techniques d’enlèvement de matière qui permettent de donner une forme précise à une pièce de bois.

  • Vernis : Produit de finition transparent ou teinté appliqué sur le bois pour le protéger et mettre en valeur son grain.

  • Wengé : Bois tropical foncé, très dur et résistant, fréquemment utilisé pour le revêtement de sols et la fabrication de meubles haut de gamme.

  • XYLOPHAGE : Se dit des organismes, comme certains insectes ou champignons, qui se nourrissent de bois, pouvant causer des dommages aux structures en bois.

  • Yosegi-zaiku : Art japonais de marqueterie qui utilise des placages de bois de différentes couleurs et textures pour créer des motifs géométriques complexes.

  • Zinguer : Action de recouvrir le bois d’une fine couche de métal, souvent à des fins décoratives ou protectrices.

Ce glossaire constitue une introduction à la vaste terminologie du travail du bois. Chaque terme recèle des subtilités et des applications spécifiques qui reflètent la richesse et la complexité de cet artisanat. En s’imprégnant de ces termes, on peut non seulement mieux apprécier l’art du travail du bois mais aussi s’engager plus profondément dans sa pratique.

Author: glogloss